Comment obtenir une machine à CB (carte bancaire) ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire

La machine à cb (carte bancaire) est un appareil permettant les transactions commerciales entre un professionnel et un client. Le porteur de carte présente son moyen de paiement : soit en l’insérant dans l’appareil et le paiement est validé grâce à la puce, soit en la présentant pour un paiement sans contact si elle le possède.

Le TPE met en relation 4 parties lors de l’opération : le propriétaire de la carte bancaire, le commerçant, la banque du client et la banque du point de vente.

Les terminaux de paiements font partie de plus en plus de notre quotidien : rares sont les professionnels qui n’en possèdent pas. Mais comment obtenir une machine à CB ? Comment l’obtenir ? Existe-t-il différents modèles ?

Qui peut obtenir une machine à CB ?

Pour commencer il faut savoir que seuls les professionnels peuvent prétendre s’équiper d’un terminal de paiement. Il faut être en possession d’un numéro Siret pour cela : entreprises, auto-entrepreneurs, associations.

obtenir machine a cb

Ensuite, pour pouvoir utiliser une machine à cb , il faut demander une domiciliation bancaire à votre banque (un contrat monétique). Cela vous permettra de paramétrer votre machine à CB pour que les encaissements arrivent directement sur votre compte. Comment faire pour obtenir une machine à carte bancaire ?

Comment faire pour obtenir une machine à carte bancaire ?

Il existe deux façons d’obtenir une machine à cb :

  • Passer par une des banques traditionnelles
  • Passer par une Fintech, une start-up spécialisée.

Dans les deux cas, il vous faudra souscrire un contrat monétique pour les paiements. La différence notable entre les deux systèmes, c’est que les banques proposent un contrat de location pour leurs terminaux de paiements tandis que les Fintechs donnent la possibilité d’acheter le matériel.

La location d’un TPE pour carte bancaire implique des frais mensuels mais également des frais sur les transactions qui peuvent vite peser très lourd dans la balance.

L’achat quant à lui, puisqu’il est fait une bonne fois pour toute, permet de n’avoir que les frais inhérents aux encaissements des paiements. Vous avez donc le choix. Mais avant de le déterminer vous devez établir au plus juste les besoins de votre structure et ainsi choisir quel type de terminal est le mieux adapté à votre entreprise.

Est-ce qu’il y a plusieurs modèles de machine à CB ?

Pour accepter les paiements par cartes bancaires, il existe différents modèles possédants différentes fonctions sur le marché : terminal fixe, terminal mobile, TPE ADSL, TPE 3G/GPRS, les mini TPE…

Une machine pour carte bancaire doit être en liaison avec la banque comme nous l’avons vu, pour faire les demandes d’autorisation et communiquer les transactions. Il y a de moins en moins d’appareils qui utilisent une ligne téléphonique car ce type de terminal de paiement génère des appels à des numéros surtaxés et il est impossible d’utiliser la ligne en appel en même temps.

Les terminaux de paiements ont donc naturellement évolué en parallèle d’internet et le réseau mobile. La technologie est de plus en plus rapide et a gagné en fiabilité pour tout le monde. Ainsi les appareils fixes peuvent communiquer de façon illimitée sans coûts supplémentaires en utilisant un accès ADSL ou GPRS. Les appareils mobiles quant à eux utilisent le réseau téléphonique mobile via le Bluetooth.

Le choix du type de terminal vous revient. Un terminal fixe ou un terminal portable ce sera suivant les impératifs de votre activité. Le TPE fixe est idéal pour pallier d’éventuels problèmes de batterie déchargée. Cependant, certains commerces seront plus à même d’utiliser le terminal de paiement mobile comme les restaurants, marchands ambulants, VTC…

Louer un terminal de paiement présente des avantages financiers et permet de gagner du temps en cas de problèmes techniques. Acheter le matériel d’encaissement vous libère du prix et du contrat de location qui représente un coût important. Sans oublier les frais monétiques qui viennent s’ajouter que ce soit en location ou en achat. Mais il faut prendre garde aux conditions de prise en charge en cas de panne même si l’évolution des appareils leur assure une plus grande fiabilité.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

D'autres articles pourraient vous intéresser