Comment financer le démarrage de son activité  ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire

La création d’une entreprise requiert nécessairement un minimum de budget, d’une façon ou d’une autre. Si ce n’est pour l’achat d’éléments importants à la création de l’entreprise, comme la location d’un espace adéquat ou pour payer les premiers collaborateurs par exemple.

Il convient donc de disposer de plusieurs cordes à son arc pour faire face à cette étape embryonnaire durant laquelle l’activité n’a pas encore pris son envol. Cherchez-vous des astuces pour couvrir le démarrage de votre activité  ? Avez-vous besoin de fonds pour bien démarrer votre projet  ? Voici quelques initiatives qui se révèlent très efficaces.

Le financement sur fonds propres

L’entrepreneur représente la première source d’investissement de son projet. Avant de vous lancer dans une aventure entrepreneuriale, vous devez disposer d’un minimum de fonds propres. En effet, vous pourrez être amené à investir votre propre argent ou donner quelques-uns de vos biens en garantie. Mais, tout dépend de l’envergure de votre projet.

De plus, les apports de fonds propres comprennent aussi les catégories suivantes : les apports en capital et ceux en compte courant.

Les apports en capital

Les apports en capital constituent les fonds qui proviennent de vos proches ou parents. Ils représentent donc des dons et soutiens pour lesquels vous ne serez pas redevable. Cette pratique intitulée « love money » permet à vos proches de démontrer qu’ils soutiennent votre projet, de partager votre passion et de bénéficier d’exonérations d’impôts prévues par la loi.

Les apports en compte courant

Quant aux apports en compte courant, ils prennent souvent la forme de prêts de la part de vos associés. Ces derniers seront remboursés plus tard et même rémunérés, s’il le faut. Ces contributions représentent donc des « quasi-fonds-propres » parce qu’elles ne durent pas sur long terme. Elles permettent juste de mieux débuter l’activité.

Pensez aux microcrédits

Le microcrédit représente l’une des premières sources de financement dont disposent les entrepreneurs. Non seulement il épargne certains protocoles, mais dispose également d’un processus de financement assez rapide. Pour la petite histoire, sachez que les banques ne se montreront pas toujours favorables à vos demandes de prêt, même lorsque vous disposez de toutes les pièces justificatives. Voilà l’une des raisons pour lesquelles la plupart des entreprises ont recours au microcrédit.

comment financer le démarrage de son activité

Aujourd’hui, vous pouvez réaliser un crédit rapide pour entamer votre projet. Certaines structures de financement prêtent main-forte aux entrepreneurs et les accompagnent financièrement dans la création de leur entreprise. Cependant, vous devez prouver que vous avez une source de revenu stable qui vous permettra de rembourser la dette. Cela permet à la structure de microcrédit de vous accorder plus de confiance et donc de vous faire un prêt satisfaisant.

Certains organismes comme la plateforme Finfrog par exemple, proposent des microcrédits aux particuliers pouvant servir aux micro-entrepreneurs pour financer le démarrage de leur activité. En effet, en empruntant des sommes comprises entre 100 et 600 euros, l’entrepreneur peut financer les derniers détails lui permettant le lancement officiel de son entreprise. Grâce à une demande souscrite en 5 minutes sur la plateforme et une réponse donnée en moins de 24h, l’entrepreneur peut réaliser son projet professionnel sereinement et surtout, rapidement.

Les prêts bancaires

En dépit du fait que la majorité préfère ne pas recourir aux banques, les prêts octroyés par ces institutions constituent un bon moyen pour lancer son activité. Pour en bénéficier, on devra remplir les conditions d’éligibilité et passer par un processus pouvant être fastidieux avec de la paperasse justificative à fournir.

Les critères d’éligibilité

Les entreprises ont recours aux banques lorsqu’elles ont besoin d’une somme assez conséquente. De ce fait, chaque banque dispose de certains critères auxquels doivent correspondre les clients avant de bénéficier d’un prêt quelconque. Pour ne pas dire que les établissements bancaires procèdent à une analyse du risque client avant de vous accorder un financement.

En premier lieu, vous devez prouver que vous disposez d’une source de revenus fixe et régulière. Ensuite, la banque vérifie si vous avez un taux d’endettement élevé. En d’autres termes, si vous bénéficiez de crédits provenant d’autres sources, le taux d’endettement se calcule en faisant le rapport entre les revenus nets et le total des mensualités de crédits. Par la suite, certains paramètres comme votre âge, votre situation matrimoniale et votre vie professionnelle seront pris en compte. Le but consiste à s’assurer de votre solvabilité.

Vous voici au fait des diverses possibilités de financement. Mettez maintenant un point d’honneur à la compréhension de ces modes de financement afin de définir celui qui correspond le mieux à vos réalités.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin