HAUTS-DE-FRANCE : Aide numérique pour la digitalisation de votre activité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire

Introduction

Parce que les différentes aides nationales et aides régionales se multiplient et qu’elles sont toutes soumises à des conditions particulières, nous avons décidé d’en faire un récapitulatif afin de vous aider à voir plus clair. Retrouvez l’aide de digitalisation disponible dans votre région et bénéficiez-en.

Découvrez également notre article sur les aides nationales disponible ici.

AIDE NUMERIQUE : INAC : Investissement Numérique des Artisans / Commerçants

L’aide de digitalisation « INAC » c’est quoi ? 

Cette aide vise à soutenir financièrement les artisans et commerçants ainsi que les Entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire qui souhaitent enclencher la transformation numérique de leur activité.

L’aide est apportée sous forme de subvention. Le taux d’intervention est de 40% des investissements éligibles avec un seuil minimum d’aide régionale fixé à 1 200€ (soit 3 000€ HT d’investissement pour l’entreprise) et un plafond fixé à 12 000€ (soit 30 000€ d’investissement HT pour l’entreprise).

Le cumul des aides publiques ne peut pas dépasser 80% des dépenses éligibles.
Une entreprise ne peut déposer qu’une seule demande d’aide sur ce dispositif, dans un délai de 2 ans.

Entreprises éligibles

  • Artisans, commerçants, Entreprise de l’Economie Sociale et Solidaire
  • De moins de 20 salariés
  • Faisant moins de 2 millions d’€ de chiffre d’affaires
 
 

Dépenses éligibles

Au regarde de la nature dématérialisée du numérique, les dépenses (facturation au nom de l’entreprise bénéficiaire) pourront être de l’acquisition, de la prestation ou de l’abonnement, incluant les frais de conseil en amont ou d’installation et de formation en aval) :

  • L’équipement en capacité de vente en ligne (site nouveau, ou évolution du site existant)
  • Les outils de webmarketing (mesure de l’activité publicitaire, collecte de gestion des données, optimisation de la relation client…)
  • L’équipement en système de gestion de la relation client (GRC ou CRM)
  • L’équipement en progiciels « métiers » (spécifique à un type d’entreprise, à ses fonctions de gestion, ressources humaines, aide à la décision)
  • L’équipement et l’organisation de l’entreprise autour de ses données (collecte, structuration, hébergement, exploitation…), voire l’équipement en logiciel d’intelligence artificielle
  • L’équipement en outils favorisant la transversalité et le travail collaboratif (présentiel ou distanciel, visioconférence, espace de travail et de créativité partagé…)
  • La migration complète ou partielle vers l’informatique en nuage (Cloud)
  • L’équipement en application mobile multicanale pour le client ou les collaborateurs
  • L’équipement en matériel numérique ou connecté (caisse, brodeuse, machine de production, appareil robotisé…)
  • L’équipement en impression additive (impression 3D, imprimante ou scanner)
  • L’équipement permettant (pour le client, pour les collaborateurs) l’usage de la réalité augmentée
  • L’équipement en matériel informatique rendu nécessaires dans le cadre d’équipements tels qu’évoqués ci-dessus (tablette, smartphone, terminal mobile…)
 

Attention : seules les dépenses en investissement sont prises en compte, soumises à des factures au nom de l’entreprise.

Dépenses non éligibles

  • Les dépenses réalisées à posteriori de la date de la création de demande d’aide
  • L’équipement en site web / vitrine simple
  • L’acquisition de logiciels grand public (type bureautique)
  • L’acquisition de matériel non liée à la transition numérique de l’activité
  • L’acquisition par crédit-bail (leasing) ou location financière
  • Les prestations et investissements en matière de sécurité numérique
 

Montant de l’aide

L’aide de la Région prend la forme d’une subvention avec un taux d’intervention est de 40% des investissements éligibles HT avec un seuil minimum d’investissement fixé à 3 000 € et un maximum à 30 000 € (soit une aide régionale comprise entre 1 200 et 12 000 €).

Le cumul des aides publiques ne peut dépasser 80% des dépenses éligibles. 
Une entreprise ne peut déposer qu’une seule demande d’aide sur ce dispositif dans un délai de 2 ans. Le versement de l’aide se fera en une fois, sur présentation des factures acquittées.

 

Comment l’obtenir ?

Pour obtenir cette aide de digitalisation, établissez votre demande en remplissant votre dossier directement ici.
Pour plus de renseignements, contactez directement le service concerné : alexandre.desrousseaux@hautsdefrance.fr

Plus de détails ici.

BONNE NOUVELLE : SMILE&PAY pris en charge ! 

Cette aide régionale peut prendre en charge votre digitalisation avec SMILE&PAY ! Nous proposons une solution VAD Click&Smile ! Il suffit de créer très facilement votre boutique en ligne (avec l’aide d’experts si besoin) et de vous lancer dans le Click&Collect ! 

Votre abonnement Premium peut également être pris en charge ! Boostez sans plus attendre la digitalisation de votre activité.

Détails de l’abonnement Premium : 

  • Abonnement Premium mensuel : 0,65% avec un abonnement à 35€ / mois
  • Abonnement Premium 1 an : 0,65% avec un abonnement à 29€ / mois (facturé annuellement). 
 

Détails de la fonctionnalité Click&Smile :

  • Création de votre boutique en ligne pour les commerçants : un mois gratuit puis 49€ HT / mois (au lieu de 89€ / mois). En option : une formation à l’outil avec un expert à 200€ HT.
  • Création de votre boutique en ligne pour les restaurateurs : un mois gratuit puis 69€ HT / mois (au lieu de 89€ / mois). En option : une formation à l’outil avec un expert à 200€ HT. 
 

Plus de détails ici.
Retrouvez notre tarification ici.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin