[ACTU] : Les commerçants français retrouvent (un peu) le smile 🙂

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Par Nicolas de Labarre – Directeur Général de SMILE&PAY

SMILE&PAY, c’est la FinTech française qui simplifie l’encaissement des cartes bancaires. Avec plus de 12 000 clients commerçants de proximité, qui exercent sur toutes les activités et l’ensemble du territoire, le COVID-19 a frappé brutalement, mettant à l’arrêt 80% d’entre eux lors de la première semaine de confinement. Tarification et plateforme solidaire, partenariats régionaux, paiement à distance : les équipes de SMILE&PAY se sont mobilisées pour accompagner au mieux nos commerces de proximité dans ce moment difficile. Et enfin, l’annonce tant attendue : le déconfinement du 11 mai…

Après une semaine d’activité dans cette « vie d’après », les résultats sont source d’espoir : les flux ont été multipliés par trois par rapport à la première semaine de confinement, représentant une baisse limitée à -20% par rapport à la meilleure semaine de l’année 2020 (3 mars 2020).

Bien sûr, cela n’est pas suffisant : après un premier trimestre difficile durement touché par les différents mouvements sociaux, les ambitions étaient élevées pour la plupart de nos commerçants qui se devaient de réussir une grande saison, ce ne sera pas le cas. Mais chez SMILE&PAY nous préférons voir le verre à moitié plein : avec un retour « quasi à la normale » dès la première semaine de déconfinement et en attendant nos amis de la restauration et du tourisme le mois prochain (qui représentent 30% de notre activité habituelle), nous entrevoyons des jours meilleurs. Retour ci-dessous sur les enseignements de cette première semaine d’activité :

Succès du geste barrière : 62% de paiements sans contact/mobile la semaine du 11 mai contre 45% au premier trimestre 2020 :
Acteur de l’industrie du paiement, nous mesurons à quel point l’augmentation à 50€ du plafond sans contact était une opération complexe. Bravo aux GIE Cartes Bancaires, aux Grandes Banques françaises et acquéreurs qui ont su s’adapter en très peu de temps, particulièrement notre partenaire Natixis Payments, qui nous a permis d’être prêt dès le 29 avril. Une évolution massivement adoptée par nos commerçants et leurs clients !

Une reprise plus difficile pour les régions touristiques
En analysant l’activité par région, la Corse et l’Alsace ont la plus forte croissance par rapport au début du confinement. Logique, ces Régions étant parmi les premières touchées, l’arrêt a été d’autant plus brutal.
En revanche, la reprise n’est pas encore là pour la Normandie, le Languedoc et la Bretagne, le tourisme et la restauration représentant une part significative de leur activité. Nous croisons les doigts pour une dynamique de reprise début juin.


Retour en force des médecins et du service à domicile !
En regardant de plus près la reprise d’activité économique par secteur, le service à domicile (nounou, ménage, enseignement….) est celui qui enregistre la plus forte croissance, conséquence de la reprise du travail et des écoles.

Les métiers de la santé (généraliste, spécialiste…les oubliés du dispositif anti-COVID), suivent cette reprise de très près : les français reprennent leur suivi médical, une nouvelle rassurante.

Métiers du spectacle et des loisirs dans le dur, plan B pour la restauration :
L’industrie du spectacle et des loisirs (club sportifs professionnels et amateurs, base nautique, location, escape-game…) reste dans une situation critique, tout comme le secteur du marketing et de la communication (agence, street-marketing, publicité…).

A l’instar des plans pour la restauration et le tourisme, il faut espérer une aide massive de l’Etat pour aider à transformer ce secteur dans les mois à venir.

La restauration fait quant à elle preuve de grande créativité : une activité en croissance continue depuis le début du confinement, les professionnels s’adaptent (plat à emporter, livraison, café terrasse), particulièrement dans les petites villes ou ils restent un lieu de lien social indispensable malgré les mesures sanitaires mises en place.

A l’instar de nos commerçants qui retrouvent le smile au contact de leurs clients, nous avons donc vécu cette première semaine avec beaucoup de soulagement et d’espoir pour l’avenir : vivement le mois prochain et le retour de la restauration et du tourisme, on croise les doigts…mais bien évidemment on garde le Smile 😊

Vous aimerez Aussi